Milinfo-spécial

    

Retrouvez tous les numéros de "Milinfo-spécial" (PDF) en cliquant sur l'image ci-dessous :

  

Milinfo special Acmat-master Fighter du 22 juillet-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Les dossiers Milinfo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

saga acmat logo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image2

 

 

 

 

 

 

 

eurosatory2008_04.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

logo_eurosatory-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

th.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les liens favoris (en travaux)

 

Logo MMT - 43

 

-sites des marques














 

EASYMODEL_LOGO.JPG

 

-boutiques de ventes en ligne

 





-Sites perso et blogs








 

2uq9g-P1030749.jpg

 




 

 

y1pC7pmG0OB8nEQcrD9kYFUv74x-C4dKwGR26exkJ03GN j8UbTY1QQ7SSX




-Forums







-Presse et collections-presse





-maquettes



 

header.png


-sites institutionnels











Recommandez nous

Dossier 7 : les chars Joseph Staline

Mardi 12 juin 2007 2 12 /06 /Juin /2007 02:06

 

Les chars JS-II, au 1/48 montés et peints,  que nous vous annoncions chez Hobby Master sont en cours de livraison chez les détaillants.

 

Deux décos disponibles.

 

Prix de vente : 33 € (prix indicatif).

 

(photo : http://www.quarter-kit.com)

 

Par ChL - Publié dans : Dossier 7 : les chars Joseph Staline
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 14 février 2007 3 14 /02 /Fév /2007 10:11

Après le char JS-2m au 1/72 réalisé par Ixo pour Altaya (http://milinfo.over-blog.com/article-5055902.html), voici encore un JS-2 au 1/48 mais produit par Gaso.Line cette fois.

Comme toujours chez Gaso.Line, la qualité est au rendez-vous : formes et dimensions respectées, "bourrelets" de soudure représentés, aspect "brut de fonderie" de la tourelle bien rendu...

Cette miniature est disponible montée et peinte au prix de 140 € (référence : GAS50085M) ou en kit à monter et à peindre au prix de 69 € (référence : GAS50085K).

(photos : www.quarter-kit.com)


Par ChL - Publié dans : Dossier 7 : les chars Joseph Staline
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 19 octobre 2006 4 19 /10 /Oct /2006 03:44

 

Le char IS-3M de la répression de Budapest (1956)

Sous la référence 36245, Easy Model propose la reproduction d’un char soviétique IS-3M avec sur la tourelle la grande croix blanche caractéristique des blindés qui ont réprimés le soulèvement de Budapest en 1956.

Si vous êtes de ceux qui ont regardé l’émission «Les mercredis de l’histoire» hier soir sur ARTE, vous connaissez mieux cette période de l’histoire hongroise. Pour les autres, nous joignons à cet article, un rappel historique…

Mais revenons à notre char au 1/72…

Celui-ci est entièrement réalisé en plastique ce qui lui donne un poids plume que certains n’apprécieront pas.

La tourelle et la caisse sont peintes en vert armée avec une légère patine appliquée avec soin et sans excès.

Les chenilles, les maillons supplémentaires fixés sur le glacis avant et sur l’arrière du char et l’armement sont peints en gris acier.

Le canon est mobile en azimut et la tourelle tourne sur 360°tandis que le train de roulement n’est pas fonctionnel.

La grande croix blanche qui «décore» la tourelle est réalisée en tampographie.

Au final, une bien jolie miniature vendue moins de 15 € !

 

 

Un peu d'histoire...

Le 23 octobre 1956, les habitants de Budapest manifestent en masse contre le gouvernement hongrois dirigé par Ernö Gerö.

Celui-ci avait fait  tirer quelques jours plus tôt sur des contestataires estudiantins.

La manifestation tourne rapidement à l'émeute et les symboles de l'État communiste sont détruits. Cette effervescence puise son origine dans les espoirs soulevés par la
mort de Staline
et l'apparente déstalinisation du régime soviétique.

Impossible déstalinisation


Huit mois plus tôt, en février 1956, Nikita Khrouchtchev, Premier secrétaire du Parti communiste d'URSS, a très sévèrement critiqué son prédécesseur dans un rapport secret au XXe Congrès du Parti communiste d'URSS, à Moscou, et diffusé dans le monde entier par les bons soins des médias occidentaux.

Deux jours avant la manifestation de Budapest, les Polonais ont obtenu le retour au pouvoir du dirigeant réformiste Gomulka. À leur tour donc, les Hongrois réclament le retour à la présidence du Conseil d'Imre Nagy, un communiste modéré qui avait été expulsé du pouvoir en avril 1955 pour avoir trop tôt dénoncé la stalinisation et les abus du régime.

L'armée d'occupation soviétique tente mollement d'intervenir avant de se retirer de la capitale hongroise le 27 octobre. L'
am
bassadeur d'URSS accepte le retour d'Imre Nagy à la tête de la Hongrie. Cet ambassadeur du nom de Youri Andropov deviendra chef du puissant KGB soviétique en 1967 et accèdera au pouvoir suprême en 1982, jusqu'à sa mort, deux ans plus tard, à 70 ans.

Très vite, Imre Nagy est gagné par l'euphorie du mouvement populaire. Il s'engage dans la voie de la démocratie, forme un gouvernement de coalition et annonce le retrait de la Hongrie du
pacte de Varsovie
.

Les pouvoirs publics commencent de démanteler les barbelés de la frontière avec l'Autriche... C'est plus que les Soviétiques n'en peuvent supporter. Dès le 4 novembre,
l'Armée Rouge investit Budapest
. Les insurgés, étudiants aussi bien que salariés, résistent avec héroïsme mais n'en sont pas moins écrasés. En province, les combats se poursuivent pendant deux semaines. 

La répression fait environ 200.000 morts tandis que 160.000 personnes se réfugient en Europe de l'ouest. Le cardinal Mindszenty se réfugie à l'ambassade des États-Unis. Imre Nagy a moins de chance. Il sera exécuté en juin 1958 de même que le chef militaire de l'insurrection, Pal Maleter.

Par ChL - Publié dans : Dossier 7 : les chars Joseph Staline
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 16 octobre 2006 1 16 /10 /Oct /2006 02:52

Easy Model propose depuis quelques temps des miniatures au 1/72, montées et peintes, issues de la gamme militaire de Trumpeter, fabricant chinois de maquettes.

Cette entrée fracassante sur le marché du tout monté au 1/72 est d'autant plus remarquée qu'Easy Model propose des miniatures au rapport qualité/prix remarquable et certains modèles non encore reproduits chez Dragon Armor, Force of Valor...

C'est le cas par exemple du IS-3M, version modernisée dans les années 50 du IS-3.

Celui-ci est proposé en quatre décorations :

-réf : 36244 : Odessa (novembre 1948)

- réf : 36247 : Hongrie (1956)

-réf : 36246 : IS-3M de l'armée égyptienne (1967)

-réf : 36247 : frontière chinoise (1972)

 

Chacune de ces miniatures est vendues 12 € (prix variable selon les points de vente).

Par ChL - Publié dans : Dossier 7 : les chars Joseph Staline
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 octobre 2006 7 15 /10 /Oct /2006 04:50

 

JS ou IS ?

 

IS est l’appellation soviétique et signifie «Iosef Stalin»

JS est l’appellation occidentale : «Joseph Staline»

 

Un char arrivé trop tard

 

Le JS-3 était un char difficile à construire en raison de l’épaisseur de son blindage. De ce fait, sa fabrication en série prit plus de temps que prévu.

Les premiers exemplaires construits sortirent des chaînes de montage qu’en mai 1945. Ce sera trop tard pour participer aux combats en Allemagne, même si, pour des buts de propagande, les Soviétiques ont longtemps soutenu que des JS-3 avaient servi à Berlin.

Des JS-3 ont quand même été utilisés durant al Seconde Guerre mondiale, pour la rapide campagne de Manschourie, en août 1945.

Le défilé de la victoire du 7 septembre 1945 à Berlin représente une autre page de gloire du Staline JS-3.

 

Chars IS-2 et IS-3

 

Modernisation

 

Un premier programme de modernisation est intervenu dès 1949. Il permit de corriger les défauts les plus importants.

En 1954, ce sont les IS-2 qui sont ainsi modernisés et prennent le nom de IS-2M. Il s’agit notamment d’ajouter des caisses extérieures à l’avant de la coque, et des nouvelles jupes anti-poussière.

Une modernisation du même type apparaît sur le Is-3 en 1959-1960. Les chars prennent alors le nom d’’IS-3M. C’est ce type de char qui fut livré à l’Egypte, la Chine et la Corée du Nord…

Sources :

-encyclopédie http://fr.wikipedia.org

-collection Chars et Véhicukes Militaires d'Hachette-Collections

-les blindés (Editions Bordas)

-...

Par ChL - Publié dans : Dossier 7 : les chars Joseph Staline
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Les rubriques Milinfo...



















Dossiers Milinfo

 

Yves-copie-1.jpg

 

patrice.jpg

  Les-miniatures.jpg

 

bob.jpg

 

Les miniatures12

 

Catégories

Archives

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés